Le groupe / la gang…


Le groupe auquel le jeune appartient est un acteur tout aussi important, en premier lieu, du point de vue des jeunes eux-mêmes : « la gang » ne fait-elle pas partie de l’ADN de tout adolescent?

Le groupe favorise la solidarité et les échanges entre pairs, ce qui est tout aussi important dans la démarche que les interactions avec des personnes d’autres générations. Il permet de vivre une expérience d’Église à échelle humaine, à la manière des jeunes.

Autant que possible, une démarche catéchuménale doit favoriser les rencontres entre jeunes, que celles-ci soient formelles ou non. Il n’est pas nécessaire que le groupe soit homogène : une démarche catéchuménale peut très bien se vivre dans un groupe de jeunes aux cheminements et aux profils divers, pourvu que chacun y trouve sa place et puisse atteindre ses objectifs. S’il est trop difficile pour un milieu de réunir un groupe sur une base régulière, on peut favoriser quelques rencontres en groupe à certains moments-clés de la démarche.



 

Office de catéchèse du Québec